Ressources naturelles

Le Canada compte environ la moitié des sociétés d’exploitation minière et d’exploration cotées en bourse à l’échelle mondiale et est le sixième producteur d’énergie au monde. L’abondance des ressources naturelles, l’accès aux marchés mondiaux et les engagements à l’égard des technologies de réduction des émissions font du pays un lieu d’investissement privilégié pour les sociétés d’énergie ainsi que les sociétés minières et forestières novatrices. Étroitement lié au secteur des technologies propres, le secteur des ressources naturelles évolue constamment afin de satisfaire aux besoins en énergie propre et en solutions minières tout en répondant à la demande mondiale. 

Communiquez avec notre équipe pour en apprendre plus

 Pour BP, le Canada est l’un des meilleurs endroits du monde où investir. L’économie est solide. Le système politique est stable. Les règlements ont un caractère pragmatique et permettent une exploitation sûre et efficiente. Les Canadiens sont exceptionnels […] le pays compte de grands talents. 

Murray Auchincloss, dirigeant principal des finances adjoint (en amont) et chef du développement de l’entreprise, BP plc

L’industrie pétrolière et gazière au Canada

Comptant 10 % des réserves mondiales de pétrole, le Canada est le quatrième producteur de pétrole dans le monde. L’industrie pétrolière et gazière canadienne se caractérise par un accès au marché inégalé, une infrastructure de transport bien intégrée d’un bout à l’autre du pays et une approche novatrice en matière de développement des ressources propres. Depuis 2000, les émissions de gaz à effet de serre par baril de pétrole provenant des sables bitumineux de l’Alberta ont diminué de 28 %, notamment grâce aux améliorations au chapitre des technologies et de l’efficacité.

Le secteur des minéraux et des métaux au Canada

Les points forts du secteur minier du Canada comprennent d’abondantes ressources en minéraux et en métaux, le développement durable des ressources minérales, des institutions financières sophistiquées, une vaste expertise en géosciences et un vaste réseau scientifique et technologique. À l’échelle mondiale, le Canada se classe parmi les trois premières places pour la potasse, l’uranium, le niobium, le nickel, les pierres précieuses, le cobalt, l’aluminium et les métaux du groupe des platineux.

L’industrie forestière au Canada

L’industrie forestière canadienne est fortement concentrée au Québec, en Colombie-Britannique et en Ontario. Le Canada se classe au deuxième rang mondial pour la production de bois d’œuvre et exporte dans 180 pays. La demande accrue en produits du bois provenant des économies émergentes et le besoin croissant de sources d’énergie renouvelable (dont la biomasse) offrent aux entreprises de nouvelles occasions d’investissements dans l’industrie forestière du Canada.

Faire croître votre entreprise de ressources naturelles au Canada

Accès au marché

Le Canada est le plus grand fournisseur de pétrole brut et de produits pétroliers raffinés des États-Unis, et il est doté d’une infrastructure active qui lui permet d’approvisionner les marchés asiatique et européen en pétrole brut et en gaz naturel. Les délais d'expédition vers l'Asie à partir des projets de gaz naturel liquéfié (GNL) de la côte ouest du Canada sont d'environ dix jours plus courts que ceux de la côte américaine du golfe du Mexique, ce qui donne aux investisseurs un avantage considérable en termes de coûts.

Grâce à un système intégré de voies ferroviaires d’un océan à l’autre et à un système d’oléoducs de 760 000 km, sans compter les nombreux projets d’expansion en cours d’examen, la production pétrolière et gazière canadienne est très bien reliée aux marchés nationaux et d’exportation.

Mesures incitatives

Le crédit d’impôt pour l’exploration minière (CIEM) est conçu pour aider les sociétés d’exploration à réunir de nouveaux capitaux propres en offrant aux investisseurs un crédit d’impôt non remboursable de 15 % des dépenses admissibles. Les investisseurs peuvent appliquer le crédit à l’impôt fédéral sur le revenu pour l’année d’imposition durant laquelle l’investissement est fait.

Le programme d’actions accréditives offre aux investisseurs étrangers la possibilité de transférer les dépenses admissibles d’exploration et de développement à leurs propriétaires, qui peuvent alors demander des crédits d’impôt pour ces dépenses. Cette mesure permet d’établir un prix intéressant pour les actions accréditives et offre aux investisseurs présents dans l’exploration, le forage, la production, le raffinage et l’exploitation d’oléoducs la possibilité de financer plus facilement ces activités.

Instituts de recherche de renommée mondiale

Vous êtes en bonne compagnie

Annonces récentes d'investissements

juil2019

Tenaris

Tenaris a annoncé un investissement de 36 M$ pour améliorer ses capacités de production et son rendement opérationnel à ses usines de tuyaux sans soudure et de tuyaux d’acier soudés afin de soutenir la fabrication nationale dans le secteur du pétrole et du gaz. 

oct2018

Shell

Shell Canada, Mitsubishi, Korea Gas Corporation (KOGAS), Petronas et PetroChina développent conjointement un projet d’installation consacrée à l’exportation de gaz naturel liquéfié (GNL) de 40 G$ près de Kitimat, au Canada. Le plus important projet d’investissement du secteur privé créera 10 000 emplois au plus fort de la construction.

juin2018

Nexen

Nexen, société pétrolière et gazière et filiale de la société chinoise China National Offshore Oil Corporation, investira 400 M$ pour agrandir son projet à Long Lake, en Alberta. Le projet devrait générer un rendement de 26 000 barils par jour.Nexen, société pétrolière et gazière et filiale de la société chinoise China National Offshore Oil Corporation, investira 400 M$ pour agrandir son projet à Long Lake, en Alberta. Le projet devrait générer un rendement de 26 000 barils par jour.

juin2018

Vale

Vale, société minière brésilienne, construit actuellement une mine de nickel de 2,2 G$ à Terre-Neuve-et-Labrador. Cette expansion de l’actuelle mine de Voisey’s Bay devrait prolonger les activités de 15 ans, créant 1 700 emplois.

fév2018

Rio Tinto

Rio Tinto investira 250 M$ afin d’étendre les activités de sa raffinerie d’alumine Vaudreuil, située dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean, au Québec. L’investissement permettra de prolonger les opérations de l’usine Vaudreuil au-delà de 2022.

jan2018

ArcelorMittal

ArcelorMittal Produits longs Canada annonce un investissement de près de 70 M$ d’ici 2020 dans ses installations de production d’acier à Contrecœur, au Québec. L’investissement permettra à l’entreprise de conserver sa position de chef de file de l’acier en Amérique du Nord, en mettant l’accent sur la qualité de ses produits grâce à des usines plus modernes et à une empreinte environnementale réduite.