Avertissement concernant les inscriptions en STGM et les ensembles de données sur les diplômés  

Cette base de données met en évidence le nombre d’inscriptions des étudiants et le nombre de diplômés par série de 6 chiffres de la Classification des programmes d’enseignement (CPE). Cette publication utilise les données accessibles au public des tableaux de dates de Statistique Canada (Tableau 37-10-0163-01 Effectifs postsecondaires, selon la Classification Internationale Type de l’Éducation, le type d’établissement, la Classification des programmes d’enseignement, regroupements STGM et SACHES, le statut de l’étudiant au Canada, le groupe d’âge et le genre de la personne, et Tableau : 37-10-0164-01 Diplômés postsecondaires, selon la Classification Internationale Type de l’Éducation, le type d’établissement, la Classification des programmes d’enseignement, regroupements STGM et SACHES, le statut de l’étudiant au Canada, le groupe d’âge et le genre de la personne, qui ont tous deux été mis à jour et publiés en novembre 2020) pour mener une étude de faisabilité détaillée (menée conjointement par Investir au Canada et Statistique Canada) en 2021. Ces données donnent des précisions sur les données accessibles au public et permettent de créer une analyse solide des inscriptions et des diplômés en sciences, technologies, génie, mathématiques et sciences informatiques (STGM).  

La revue des données repose principalement sur les données du Système d’information sur les étudiants postsecondaires (SIEP) de Statistique Canada pour l’année de référence 2018-2019. Bien que les données du SIEP accessibles au public ne soient disponibles qu’au niveau provincial et national, et au niveau du code à 4 chiffres de la CPE, cet ensemble de données plus détaillé est fourni au niveau du code à 6 chiffres de la CPE, ainsi que selon les niveaux de géographie de la région métropolitaine de recensement (RMR) et de l’agglomération de recensement (AR). Les chiffres fournis ici sont le produit d’une méthodologie particulière, qui comprend des hypothèses sur lesquelles les sous-ensembles devraient être abandonnés ou inclus pour une analyse approfondie. Cette étude ne remplace pas les estimations officielles publiées par Statistique Canada en se fondant sur le SIEP. L’objectif est plutôt de fournir un éclairage supplémentaire pour comprendre la répartition géographique des diplômés en STGM dans tout le pays.

Avertissement concernant les données relatives à la mobilité  

Les estimations contenues dans cette publication sont tirées d’une combinaison de sources de données (Système d’information sur les étudiants postsecondaires [SIEP], Estimations annuelles du revenu des familles de recensement et des particuliers [Fichier des familles T1] et Classification géographique type [CGT] 2016 - Volume I, La classification). Cette publication utilise également les données accessibles au public des tableaux de données de Statistique Canada pour mener une étude de faisabilité (menée conjointement par Investir au Canada et Statistique Canada) en 2021. Les données ont été extraites de ces sources en janvier 2021.  

La revue des données repose principalement sur les données du Système d’information sur les étudiants postsecondaires (SIEP) de Statistique Canada et sur les données fiscales des fichiers T1FF de l’Agence du revenu du Canada. Plus précisément, à l’aide de la Plateforme longitudinale entre l’éducation et le marché du travail (PLEMT) de Statistique Canada, les données du SIEP pour les diplômés des établissements postsecondaires de l’année civile 2016 ont été couplées aux données fiscales T1FF de 2018. Ce jumelage a constitué une nouvelle base de données permettant de faire le suivi des étudiants de l’inscription jusqu’à l’obtention du diplôme, et pour plusieurs années après l’obtention du diplôme (cependant seulement si un diplômé a déposé des déclarations de revenus au Canada au cours d’une année de référence donnée). Les chiffres fournis ici sont le produit du respect d’une méthodologie particulière, qui comprend des hypothèses selon lesquelles les sous-ensembles devraient être abandonnés ou inclus pour une analyse approfondie. L’étude utilisée à titre de source ne remplace pas les estimations officielles publiées par Statistique Canada en se fondant sur le SIEP. L’objectif est plutôt de fournir un éclairage supplémentaire sur la mobilité géographique des diplômés postsecondaires au Canada.