Pourquoi les entreprises américaines de tous les secteurs affluent-elles au Canada?

Investir au Canada

downtown toronto

Alors que les conditions d’accès des multinationales à certains marchés sont de plus en plus restrictives, le Canada demeure un acteur mondial ouvert et progressiste, et un écosystème optimal dans lequel on peut évoluer rapidement et innover pour l’avenir.  

En 2017, Salesforce a annoncé qu’il investirait 2 milliards de dollars dans ses entreprises canadiennes au cours des cinq prochaines années. L’année suivante, il a également lancé le Fonds Canada Trailblazer, un fonds de 100 millions de dollars qui a pour but d’investir dans des entreprises canadiennes et de stimuler l’innovation au pays.  

Salesforce a annoncé des investissements colossaux, mais à bien des égards, il ne s’agit que d’un microcosme de ce qui se produit partout au Canada. Amazon, Tesla et Uber font partie des nombreuses autres entreprises américaines qui étendent leurs activités au Canada.  

Qu’est-ce qui attire tant les entreprises américaines au Canada?  

Le Canada possède la main-d’œuvre la plus instruite du monde. De plus, ses nombreux programmes fédéraux d’immigration permettent aux entreprises de faire venir très rapidement les travailleurs spécialisés recherchés s’ils ne sont pas disponibles sur le marché canadien. (L’abordabilité et l’excellente qualité de vie au Canada y contribuent.) 

Actuellement, la croissance des entreprises internationales connaît des bouleversements. Qu’elles innovent dans les secteurs de l’automatisation, des chaînes de blocs, de l’apprentissage machine, du traitement en langage naturel appuyé par des logiciels d’IA ou de l’élaboration de nouveaux services et mode de vie pour les clients, ces entreprises le font davantage au Canada. Facebook, par exemple, a lancé son laboratoire de recherche en intelligence artificielle à Montréal en 2017 – et l’a agrandi en 2018. Quelques mois plus tard seulement, Microsoft a annoncé qu’elle allait doubler la taille de son laboratoire de recherche en intelligence artificielle à Montréal.  

Voici pourquoi. 

Une collaboration sans précédent entre les entreprises et le gouvernement  

Le gouvernement fédéral a affirmé que le Canada est tout à fait prêt à soutenir la croissance économique stimulée par l’innovation. D’octobre 2017 à juillet 2018, il a tenu une série de 34 rencontres partout au pays qui ont réuni 90 PDG et sous-ministres fédéraux. Un plan de croissance à long terme ambitieux a été élaboré et les tables sectorielles de stratégies économiques ont ébauché un nouveau modèle de collaboration entre le gouvernement et six secteurs interconnectés : la fabrication de pointe, l’agroalimentaire, les technologies propres, les industries numériques, les sciences biologiques et la santé, et les ressources de l’avenir.  

Se fondant sur cette stratégie, le gouvernement s’est également associé à des entreprises, des établissements d’enseignement et des organismes à but non lucratif afin de créer ses cinq supergrappes d’innovation. La création de ces supergrappes a été annoncée en février 2018, en même temps qu’un investissement de 950 millions de dollars, et le secteur privé s’est engagé à investir le même montant. Les supergrappes créeront plus de 50 000 emplois au cours de la prochaine décennie : 

  • Au Canada atlantique, la Supergrappe de l’économie océanique s’appuie sur l’innovation pour accroître la compétitivité dans les secteurs des pêches, du gaz et du pétrole, et des énergies renouvelables. 
  • Au Québec, la Supergrappe Scale AI fait du Canada un concurrent mondial de premier plan au chapitre des exportations en faisant appel à l’intelligence artificielle et à la robotique pour bâtir des chaînes d’approvisionnement intelligentes. 
  • En Ontario, la Supergrappe de la fabrication de pointe vise à tisser des liens entre les entreprises des secteurs des technologies et de la fabrication au Canada. 
  • Dans les Prairies, la Supergrappe des industries des protéines fait du Canada l’une des principales sources des protéines végétales qui aideront à nourrir la planète. 
  • En Colombie-Britannique, la Supergrappe des technologies numériques se fonde sur les mégadonnées et les technologies numériques pour exploiter un nouveau potentiel dans des secteurs tels que la santé, la foresterie et la fabrication. 

Des talents, des talents et encore des talents 

Traditionnellement, le Canada est reconnu pour la richesse de ses sols, puisqu’il est un pays riche en minéraux et un chef de file mondial en exploitation minière. Toutefois, on commence aussi à s’intéresser de près à ce qui se trouve à la surface, soit un nombre extraordinaire de travailleurs extrêmement compétents. Les entreprises américaines découvrent qu’elles ont accès au Canada à une main-d’œuvre très talentueuse, qui leur coûterait beaucoup plus cher et serait bien plus difficile à trouver aux États-Unis.  

Soixante-deux pour cent des Canadiens de 25 à 34 ans ont atteint le plus niveau de scolarité, comparativement à 44 % en moyenne parmi les pays de l’OCDE et 49,4 % aux États-Unis. En 2017, le Canada a attiré près de 210 000 étudiants étrangers dans l’enseignement supérieur, soit une hausse de 5 points de pourcentage de 2012 à 2017, par rapport à une amélioration moyenne de seulement 1 point de pourcentage parmi les pays de l’OCDE.  

Mais surtout, contrairement au système d’immigration de plus en plus restrictif aux États-Unis, le Canada dispose d’un système d’Entrée express et de la Stratégie en matière de compétences mondiales qui permet aux travailleurs hautement qualifiés d’obtenir un permis de travail en deux semaines. En 2018, le programme a facilité l’entrée de plus de 10 000 travailleurs, grâce à l’approbation de 96 % des demandes.  

Incitatifs gouvernementaux   

Le financement important et facilement accessible consenti par le gouvernement fédéral canadien a décidé de nombreuses entreprises américaines, y compris des multinationales, à s’implanter au Canada. Le Canada offre de nombreux encouragements fiscaux, et ce, aux échelons fédéral, provincial et territorial, à divers secteurs et pour différentes activités, notamment aux secteurs suivants : la recherche et le développement, le cinéma, les médias, l’animation par ordinateur et les effets spéciaux, les produits multimédias interactifs numériques et les productions multimédias, la fabrication et la transformation, le développement du secteur du gaz naturel liquéfié et la durabilité environnementale.  

Le Fonds stratégique pour l’innovation, incitatif canadien lancé en 2017, fournit des fonds pour des projets d’envergure tels que faciliter l’expansion et la croissance des entreprises, attirer des investissements, favoriser la recherche et le développement ainsi que la commercialisation. À ce jour, le Fonds stratégique pour l’innovation a contribué pour 2 milliards de dollars à 64 projets.  

Le Programme de la recherche scientifique et du développement expérimental (RS&DE) du Canada utilise les encouragements fiscaux pour inciter les entreprises canadiennes – et internationales – de toutes tailles et de tous les secteurs, qui investissent au Canada à mener des activités en recherche et développement.  

Accès préférentiel aux marchés 

Enfin, pour de nombreuses entreprises américaines, le Canada est une porte d’entrée qui leur permet de faire des affaires partout dans le monde, puisqu’il s’agit du seul pays du G7 à avoir des ententes de libre-échange avec tous les autres pays du G7 et un accès préférentiel à près des deux tiers de l’économie mondiale. Quinze ententes de libre-échange ont été ratifiées par le gouvernement canadien et sont actuellement en vigueur. Quatorze d’entre elles représentent 507,8 milliards de dollars en importations et 533,7 milliards de dollars en exportations en 2018, soit un excédent d’exportation net de 25,9 milliards de dollars

Tous ces facteurs font du Canada l’un des endroits les plus intéressants du monde entier où faire des affaires. Et Investir au Canada vous permet d’étendre encore plus facilement vos activités dans ce pays si riche en talents et en occasions. Nous vous invitons à communiquer avec nous pour savoir comment franchir les prochaines étapes : https://www.investircanada.ca/contact