Maintenir le cap : Les entrées d'IDE du T3 2022 atteignent 18,7 milliards de dollars

Canadian flag

Malgré l’incertitude économique et géopolitique dans le monde, les investissements directs étrangers continuent d’entrer au Canada à un rythme soutenu. Les entrées d’IDE au T3 de 2022 ont atteint 18,7 milliards de dollars, ce qui est 31 % supérieur à la moyenne trimestrielle sur cinq ans et égal aux niveaux d’investissement des deux premiers trimestres de 2022. 

ANALYSE DES CHIFFRES D’IDE DU CANADA 

La situation se montre d’autant plus optimiste en analysant quelques chiffres. Par type d’investissement, les bénéfices réinvestis ont compté pour la plus grande partie des entrées d’IDE, représentant 72,2 % du total avec 13,5 milliards de dollars, une augmentation de 18,1 % par rapport au dernier trimestre. À titre de comparaison, cette catégorie d’IDE représentait 62,5 % des entrées d’IDE au T1 de 2022. 

L’augmentation des niveaux des bénéfices réinvestis est une bonne nouvelle pour les Canadiens. Elle indique que les entreprises mondiales gardent leur argent au Canada, choisissent de réinvestir dans les collectivités canadiennes et créent des emplois et une plus grande prospérité dans le processus. 

PRINCIPALES SOURCES D’IDE 

Plus de 50 % des entrées d’IDE provenaient de quatre pays européens : la Suisse (18,4 %), les Pays-Bas (16,9 %), la France (8,7 %) et le Luxembourg (7,5 %) représentent ensemble plus de la moitié des entrées d’IDE pour le troisième trimestre de 2022. Alors que la part des IDE globaux a diminué entre le deuxième et le troisième trimestre de 2022, les États-Unis demeurent la plus grande source d’investissement au troisième trimestre de 2022, soit 37,1 %. 

La Suisse et la France ont enregistré les plus fortes hausses d’investissements au troisième trimestre par rapport à leurs moyennes trimestrielles sur 10 ans (+760 % et +333 % respectivement). Les investissements de la France au troisième trimestre étaient environ 17 fois son montant au deuxième trimestre. 

PRINCIPALES INDUSTRIES ENREGISTRANT UNE CROISSANCE DES IDE AU TROISIÈME TRIMESTRE 

Si l’on examine les groupes sectoriels définis par Statistique Canada, la fabrication (5,5 milliards de dollars), la gestion des sociétés et entreprises (4,2 milliards de dollars) et le commerce et le transport (3,6 milliards de dollars) ont recueilli la part la plus élevée d’entrées d’IDE au cours de ce trimestre. Les investissements dans les secteurs de l’énergie et l’exploitation minière (2,8 milliards de dollars) et des finances et assurances (1,4 milliard de dollars) ont chuté. 

CONTINUER À ALLER DE L’AVANT 

L’année 2022 a été marquée par une plus grande stabilité des entrées nettes trimestrielles par rapport à 2021. Les niveaux d’entrée d’IDE au cours des deux premiers trimestres de 2022 (T1 : 18,4 milliards de dollars; T2 : 16,1 milliards de dollars) ont été plus équilibrés qu’au cours des deux premiers trimestres de 2021 (T1 : 25,8 milliards de dollars; T2 : 13,1 milliards de dollars). Les entrées nettes de 18,7 milliards de dollars de ce trimestre représentent, jusqu’à présent, les résultats trimestriels les plus forts de cette année et une augmentation de 16,2 % par rapport au T2 de 2022. 

En trouvant les meilleures entreprises pour investir ici au pays, Investir au Canada vise à bâtir une économie prospère et durable pour les Canadiens. Pour en savoir plus sur les IDE au Canada, cliquez ici