Le Canada accueillera la première usine d’éthylène sans émissions de carbone au monde

Rahmat Kassam, conseillère principale en services aux investisseurs et Emily Kneteman, directrice régionale, Alberta, Investir au Canada

usine d’éthylène

Le Canada accueillera la première usine d’éthylène sans émissions de carbone au monde. Dow, une entreprise établie aux États-Unis, a annoncé des plans pour un important investissement dans des installations existantes à son emplacement actuel à Fort Saskatchewan, en Alberta, au nord d’Edmonton. Le projet pourrait représenter le plus gros investissement en capital en Alberta depuis 15 ans.

Le 6 octobre 2021, Dow a annoncé ses plans pour le premier complexe d’éthylène et de produits dérivés sans émissions de carbone. Connu dans l’industrie comme une installation de craquage, le complexe fait partie des processus industriels qui transforment des matières premières comme le propane ou l’éthane en polyéthylène, utilisé dans des produits allant des contenants et des bouteilles d’aliments en plastique recyclables aux jouets en plastique.

Comment ce projet permettra-t-il d’atteindre carboneutralité?

Le président et dirigeant principal des finances de Dow, Howard Ungerleider, a expliqué, dans une entrevue avec Yahoo Finance, que la décarbonisation de l’installation de Fort Saskatchewan comprend un craqueur existant et un nouveau craqueur d’envergure mondiale, un réformeur autothermique pour transformer les gaz résiduaires émanant des craqueurs en hydrogène, et effectuer le captage et la séquestration du carbone (CSC) en se joignant à l’Aberta Trunk Line.

Ungerleider a déclaré à Yahoo Finance que la première étape de la mise à niveau serait prête pour l’exploitation en 2027 et la deuxième en 2029.

Carboneutralité, gains nets en matière de croissance et emplois

En plus de l’introduction d’une toute nouvelle technologie, l’ensemble du site de Dow à Fort Saskatchewan sera réaménagé afin d’atteindre la carboneutralité. Le projet aura plus du triple de la capacité du site, ce qui entraînera une augmentation de la production et des emplois dans la collectivité.

Le projet est situé dans la région Industrial Heartland de l’Alberta, l’une des grappes industrielles les plus attrayantes au monde pour les investissements dans les produits chimiques, pétrochimiques, pétroliers et gaziers.

Avec cette annonce, Dow se joint à une liste croissante d’entreprises mondiales qui choisissent la région Industrial Heartland de l’Alberta comme destination de choix pour leurs efforts de décarbonisation industrielle.

Mark Plamondon, directeur exécutif, Alberta’s Industrial Heartland Association

L’usine de Fort Saskatchewan est située dans le centre d’hydrogène de la région d’Edmonton, qui a été lancé en avril 2021 pour miser sur son leadership dans la transition énergétique du Canada par la production, l’utilisation et l’exportation d’hydrogène à faible émission de carbone.

Si la décision d’investissement de Dow est bonne pour Fort Saskatchewan, pour l’Alberta et pour le Canada, elle l’est également pour le reste du monde, au moment où les industries effectuent une transition vers un avenir carboneutre.

Investir au Canada signifie des mises de fonds encore plus faible et d’autres avantages

Le projet de Fort Saskatchewan s’appuie également sur le succès de Dow dans la réduction de l’intensité des émissions de carbone. On s’attend à ce que la mise de fonds du projet soit encore meilleure que celles des craqueurs récemment commandés, soit environ 15 % moins d’intensité de capital qu’un nouveau projet au Texas.

En plus de réduire les coûts, Dow mentionne trois autres facteurs pour choisir le site de Fort Saskatchewan pour cette toute première réalisation technologique : infrastructure de captage du carbone, matières premières concurrentielles et partenariats gouvernementaux attrayants.

Investir au Canada appuie l’investissement mondial

L’un des partenariats de Dow est Investir au Canada, qui travaille en étroite collaboration avec Dow depuis janvier 2019. Investir au Canada se félicite de la possibilité d’appuyer les activités d’expansion de Dow, et se réjouit à la perspective de poursuivre cette collaboration dans les années à venir. Dow est établie au Canada depuis plus de 75 ans.

Le soutien du Canada à ce type d’investissement peut servir de modèle pour la façon dont l’investissement du gouvernement peut encourager le développement et accélérer l’adoption de technologies et de solutions qui permettent d’éviter les émissions.

Jim Fitterling, président et chef de la direction, Dow Inc.

Dans un article de Bloomberg à la suite de l’annonce de cet investissement, M. Fitterling a exhorté les États-Unis à suivre l’exemple du Canada en matière de tarification du carbone.

Si vous souhaitez étendre les activités de votre entreprise au Canada, veuillez communiquer avec Investir au Canada.