À la pointe de l’innovation : Le Canada est la nouvelle plaque tournante des technologies

Daniel Dooks, directeur régional, Atlantique, Investir au Canada

Lab with computers

Investir au Canada est fier de participer à la conférence virtuelle Medtech de 2020, qui sera diffusée en direct du 5 au 7 octobre 2020. C’est le moment idéal de raconter l’histoire d’un écosystème de technologies médicales de renommée mondiale qui réalise des percées d’un océan à l’autre. Cet article vous fera découvrir le secteur fascinant des sciences de la vie, dont les technologies médicales représentent un volet important, ainsi que les avantages uniques qu’offre le Canada atlantique.

Le Canada : un joueur clé des technologies médicales sur la scène mondiale

Le Canada est une destination attrayante pour les investisseurs qui cherchent à tirer profit d’une culture entrepreneuriale novatrice, d’une infrastructure de R-D bien ancrée et d’une main-d’œuvre talentueuse.

Figure de proue mondiale de la radiographie numérique, du diagnostic in vitro, des appareils cardiovasculaires, des implants dentaires et des soins de santé à domicile, le Canada compte plus de 6 000 entreprises des sciences de la vie, et le volet manufacturier de ce secteur emploie à lui seul plus de 31 000 personnes. Le Canada est le 8e marché mondial des instruments médicaux et le pays du G7 le plus avantageux économiquement pour les entreprises spécialisées dans la biotechnologie, les essais de produits et les essais cliniques. Ce secteur joue un rôle important dans l’économie du Canada et est soutenu aussi bien par le gouvernement fédéral que par les gouvernements provinciaux grâce à des mesures incitatives axées sur la R-D, les dépenses en capital et l’embauche d’une main-d’œuvre spécialisée.

On trouve d’ailleurs d’importantes grappes de sciences de la vie dans tout le pays. Le corridor Québec-Ontario des sciences de la vie est le deuxième pôle industriel en importance en Amérique du Nord et un centre de premier plan sur la scène mondiale. La région abrite quelque 1 100 entreprises novatrices et dispose d’une main-d’œuvre talentueuse et diversifiée. Plusieurs établissements d’enseignement du pays offrent pas moins de 490 programmes de premier cycle et de cycles supérieurs en sciences biologiques et en biomédecine.

Dans cette région, les organismes publics et privés ont investi plus d’un milliard de dollars canadiens en recherche médicale. L’Ontario en particulier compte plus de 1 300 entreprises de dispositifs médicaux, dont des joueurs importants sur l’échiquier mondial, comme Medtronic, GE Healthcare, Stryker et Johnson & Johnson. En plus d’installations de recherche en santé de pointe et d’un écosystème collaboratif d’entreprises misant sur l’innovation, comme MaRS, le plus grand centre d’innovation urbain en Amérique du Nord, ce secteur emploie plus de 26 000 personnes et génère des revenus annuels de 13 milliards de dollars par année. Sur la côte ouest, la Colombie-Britannique compte plus de 300 entreprises spécialisées dans la biotechnologie, les produits pharmaceutiques, les diagnostics, les dispositifs médicaux, les technologies médicales et la santé numérique. Le secteur des technologies médicales de cette province est bien intégré dans l’écosystème global des sciences de la vie, auquel participent le gouvernement, le secteur privé, les établissements de recherche et le milieu universitaire.

Il n’est pas nécessaire de regarder bien loin pour constater cet attrait mondial. Les dix plus grandes sociétés biopharmaceutiques au monde, dont AstraZeneca, Bayer, Roche et Pfizer, sont établies au Canada et plusieurs d’entre elles sont très actives en R-D et dans la fabrication de produits.

Au-delà des grappes de l’Ontario, du Québec et de la Colombie-Britannique, les quatre provinces atlantiques du Canada offrent des avantages uniques aux investisseurs étrangers.

Avantages régionaux pour les technologies médicales dans le Canada atlantique

Les provinces du Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse, de l’Île-du-Prince-Édouard et de Terre-Neuve-et-Labrador ont une population combinée de 2,4 millions d’habitants et un PIB de 105,8 milliards de dollars canadiens. Leur situation géographique enviable permet aux entreprises de collaborer avec des partenaires en Europe et en Amérique du Nord pendant les heures d’ouverture normales.

Le Canada Atlantique

Plus de 112 000 étudiants provenant de 115 pays différents sont inscrits dans les 16 universités et 43 campus collégiaux de la région. Chaque année, ces établissements diplôment environ 32 000 étudiants. Grâce à ces diplômés, à la main-d’œuvre actuelle et aux politiques d’immigration favorables, les entreprises peuvent embaucher les talents dont elles ont besoin pour prospérer.

En outre, le Canada atlantique est un lieu de prédilection pour la R-D compte tenu de ses installations primées et de l’accès à des programmes incitatifs généreux, notamment des crédits d’impôt provinciaux pour la recherche scientifique et le développement expérimental.

La qualité de vie est également un facteur non négligeable dans le choix d’une destination d’investissement. Avec des coûts immobiliers moyens d’un peu plus de 250 000 dollars canadiens, un temps de déplacement de moins de 20 minutes entre le domicile et le travail, et l’accès à des centres urbains dynamiques et des paysages naturels d’une grande beauté, il n’est pas étonnant que la durée moyenne d’emploi soit de 9 ans dans le Canada atlantique.

Nouvelle-Écosse : des installations de premier plan

Le secteur des sciences de la vie de la Nouvelle-Écosse compte plus de 100 entreprises et plusieurs organismes de soutien, notamment BioNova et l’Innovacorp Enterprise Centre, qui se font le porte-drapeau de ces entreprises. De plus, la province dispose de plusieurs installations de premier plan.

Le Centre canadien de vaccinologie, situé à Halifax, la capitale provinciale, s’intéresse principalement à la recherche sur les maladies infectieuses et a mené des centaines d’essais cliniques de vaccins dirigés par l’industrie. Ses installations d’une superficie de 24 000 pieds carrés, qui comprennent une unité d’essai en isolement complet de 7 000 pieds carrés, permettent de réaliser des essais cliniques de phase I et II chez les populations pédiatriques et adultes. Le Centre de traitement des lésions cérébrales se spécialise dans divers troubles d’origine cérébrale ou nerveuse. Ses activités de recherche portent sur de nouveaux traitements qui peuvent améliorer et sauver la vie des personnes touchées.

Des entreprises de technologies médicales, comme BlueLight Analytics, un projet qui a vu le jour à l’Université Dalhousie, mettent au point des solutions novatrices qui améliorent les résultats de la photopolymérisation en dentisterie. En 2019, BlueLight a reçu le prix de la meilleure nouvelle technologie dans sa catégorie, remis par Cellerant pour son travail dans ce domaine. 

Nouveau-Brunswick : la destination canadienne pour les innovations en santé numérique

L’écosystème du Nouveau-Brunswick est composé de plus de 330 organismes engagés, notamment des entreprises, des établissements d’enseignement, des associations industrielles et des partenaires gouvernementaux. La province a donc tout ce qu’il faut pour réussir en matière d’innovations en santé numérique. Une infrastructure attrayante, un accès aux talents, des prix abordables et une main-d’œuvre bilingue sont autant de facteurs qui expliquent pourquoi la province accueille des entreprises de premier plan, comme IBM et Siemens.

L’Institut atlantique de recherche sur le cancer dispose d’une équipe de 50 personnes dévouées qui travaillent en étroite collaboration avec des partenaires canadiens et internationaux pour améliorer les soins aux patients grâce à la recherche sur les biopsies liquides et les traitements ciblés.

La province accueille également le Centre de médecine de précision du Nouveau-Brunswick, qui a été mis sur pied en collaboration avec l’Université de Moncton et l’Institut atlantique de recherche sur le cancer. L’installation construite au coût de 26 millions de dollars est un espace d’incubation pour les nouvelles entreprises et technologies novatrices, qui met à contribution les forces de l’Université en recherche biomédicale.

Des associations industrielles bien établies, comme BioNB, veillent à l’essor du milieu d’affaires et soutiennent chaque entreprise dans sa croissance.

Terre-Neuve-et-Labrador : un laboratoire vivant

La province de Terre-Neuve-et-Labrador collabore étroitement avec des partenaires, comme Genesis, le Memorial Centre for Entrepreneurship et la Bounce Health Innovation Initiative, afin de dynamiser les entreprises œuvrant dans les sciences de la vie et les technologies médicales. L’Université Memorial collabore avec des entreprises pour offrir un soutien à la recherche et un flux constant de nouveaux talents. Genesis est le centre d’innovation de la province. Il prête main-forte depuis plus de 20 ans aux entreprises du secteur des sciences de la vie. Les programmes et les conseils qu’il offre ont permis à de nombreuses entreprises de toutes tailles de se démarquer sur le marché, notamment Verafin qui a conclu en 2019 une entente de financement en capital de risque de 515 millions de dollars canadiens, soit la plus importante de l’histoire du Canada.

Le laboratoire vivant Eastern Health travaille en étroite collaboration avec des partenaires du secteur pour proposer des solutions technologiques. Ayant conclu des ententes avec de nombreux partenaires internationaux bien connus, dont Medtronic, IBM, GE, Mobia et Deloitte, ce laboratoire vivant met au point des solutions de soins de santé prometteuses qui permettront à la province d’agir comme banc d’essai pour de nouvelles technologies et de nouveaux produits.

Île-du-Prince-Édouard : un haut lieu de la bioscience

Présente principalement à Charlottetown, la capitale provinciale, la grappe des biosciences compte plus de 60 entreprises, sept établissements de recherche et le premier accélérateur d’entreprises de l’Amérique du Nord voué à la commercialisation de technologies fondées sur la chimie des produits naturels. La grappe bénéficie de la présence de sociétés multinationales, comme Sekisui, un producteur japonais de produits de diagnostic in vitro, qui a investi à l’Île-du-Prince-Édouard en 2011 et a depuis fait de son centre de Charlottetown son principal site de fabrication en Amérique du Nord.

L’Île-du-Prince-Édouard accueille l’un des cinq collèges vétérinaires au Canada, ce qui en fait un carrefour d’expertise en matière de santé animale. Pour en savoir plus sur les avantages qu’offre la province, lisez l’article « Canada atlantique : faits étonnants que doivent connaître les investisseurs internationaux » d’Investir au Canada.

Il serait impossible de décrire en détail tous les avantages du Canada atlantique dans un seul article, alors voici une liste de sept entreprises à surveiller dans les semaines et les mois à venir.

Sept entreprises de technologies médicales à surveiller au Canada atlantique :

  • BreatheSuite (St. John’s, T.-N.-L.) : Technologie permettant de corriger l’utilisation inadéquate des inhalateurs
  • Coloursmith Labs (Halifax, N.-É.) : Lentilles de contact pour corriger le daltonisme
  • Picomole (Moncton, N.-B.) : Modèle de dépistage du cancer du poumon fondé sur l’apprentissage automatique
  • Populus Global Solution (Fredericton, N.-B.) : Solution d’information sur la santé la plus efficace au monde
  • Sequence Bio (St. John’s, T.-N.-L.) : Données génomiques pour améliorer la découverte de médicaments
  • Sona Nanotech (Halifax, N.-É.) : Test rapide de détection d’antigènes de la COVID-19
  • Spring Loaded Technology (Halifax, N.-É.) : Première attelle de genou bionique au monde

Investir au Canada atlantique

Investir au Canada est l’agence canadienne responsable d’attirer et de promouvoir l’investissement étranger. Son objectif est d’aider votre entreprise à saisir des occasions d’investissement au Canada. Si vous souhaitez en savoir plus sur la façon dont le Canada et sa proposition de valeur peuvent vous aider à atteindre vos objectifs, n’hésitez pas à communiquer avec nous. De plus, si vous désirez en apprendre davantage sur le Canada atlantique, lisez notre article intitulé « Canada atlantique : faits étonnants que doivent connaître les investisseurs internationaux ».

Par l’intermédiaire de son bureau régional, Investir au Canada collabore avec les partenaires du Canada atlantique pour mettre les investisseurs internationaux en relation avec des occasions d’affaires. Pour en savoir plus sur ces partenaires, visitez leur site Web : OpportunitésNB, Ignite Fredericton, Nova Scotia Business Inc., Halifax Partnership, Innovation PEI, la Ville de Charlottetown, le gouvernement de Terre-Neuve-Labrador et la Ville de St. John’s.