Croissance considérable des bénéfices réinvestis : Les entreprises mondiales font preuve de confiance à long terme dans le Canada

Two men looking at computer screen

Si l'on considère le deuxième trimestre (T2) de 2022, l'investissement direct étranger (IDE) continue de croître et de créer d'énormes opportunités pour le Canada. 

Selon Statistique Canada, le Canada a attiré 22 milliards $ d'IDE ce trimestre, ce qui en fait l'un des trimestres les plus forts jamais enregistrés. Si l'on examine les chiffres, il s'agit d'une croissance impressionnante de 10,1 % par rapport au premier trimestre, les entrées nettes du deuxième trimestre étant supérieures de plus de 65 % à la moyenne trimestrielle sur cinq ans.  

Une grande partie du succès observé au deuxième trimestre 2022 est due à des facteurs tels que les bénéfices réinvestis et l'augmentation des investissements en provenance d'Europe.  

Plonger dans les chiffres de l'IDE au Canada 

Un examen plus approfondi des bénéfices réinvestis permet de mieux comprendre les raisons de ce succès. 

Les entreprises mondiales continuent de faire confiance à long terme à l'économie canadienne en réinvestissant ici. La plus grande partie de l'IDE du deuxième trimestre 2022 provient des bénéfices réinvestis, qui ont représenté 77,5 % des entrées et ont atteint 17 milliards $, un record trimestriel sur 10 ans.  

Par rapport au trimestre précédent, la valeur attribuée aux bénéfices réinvestis a augmenté de 28,4 %.  

Les entreprises qui investissent s'enracinent au Canada - reconnaissant que la capacité d'innovation, les solutions durables, le bassin de talents diversifié et l'économie du Canada constituent une option fiable pour une croissance continue. C'est une bonne nouvelle pour le Canada et les travailleurs de tout le pays. 

Investissements diversifiés : Davantage d'IDE en provenance des pays européens 

Au cours du premier trimestre de 2022, la Suisse s'est distinguée parmi les principaux pays investisseurs pour les investissements au Canada. Au cours de ce trimestre, deux autres poids lourds européens ont rejoint la classe : le Royaume-Uni et les Pays-Bas (3 et 4 milliards $ d'IDE, respectivement). Tous deux ont représenté plus de 35 % des entrées d'IED. L'Australie a également fait partie du top 5 avec 1,2 milliard $ d'entrées d'IDE, continuant ainsi à dépasser sa moyenne trimestrielle historique. 

Bien que leur part de l'ensemble des IDE ait diminué, les États-Unis sont restés la plus grande source d'investissement au cours de ce trimestre, à hauteur de 10,6 milliards $, doublant presque leur niveau d'investissement par rapport au premier trimestre 2022.

Les industries clés enregistrent une croissance des IDE au deuxième trimestre 

Au cours du deuxième trimestre de 2022, quatre industries clés ont affiché une croissance trimestrielle significative. Tout d'abord, l'industrie de la finance et de l'assurance a connu une croissance de 538 % par rapport au premier trimestre 2022, soit le taux de croissance trimestriel le plus élevé pour une industrie au cours de ce trimestre.  L'industrie manufacturière a connu une augmentation de ses moyennes historiques sur 5 ans (+149 %) et sur 10 ans (+ 64 %). 

L'élan de la mi-année suggère qu'une autre année forte est en cours 

Avec un total de 42 milliards $ à la mi-année, le Canada a connu une forte croissance de ses IDE au cours des deux derniers trimestres.  Les exemples de croissance record observés au deuxième trimestre de 2022 continuent de montrer que le Canada est un endroit où les entreprises étrangères souhaitent investir - et réinvestir.  

En collaboration avec des partenaires au pays et dans le monde entier, Investir au Canada trouve les meilleurs endroits où investir. En savoir plus sur l'IDE au Canada.